LES FAILLES DU BONHEUR


Écoute le murmure de la nature,
Le vent dans les arbres,
La tempête sur la mer,
Alors, tu comprendras
Les tourments de mon cœur.


Regarde les fissures d'un mur,
Les sculptures dans le marbre,
Les ruines sur la terre,
Alors, tu remarqueras
Les failles du bonheur.


Observe les ondes d'un étang,
Et les sillons d'un champ.
C'est ce qu'il reste d'un passage.
De toi, il me reste une image
A jamais gravée dans mon âme.


FLORIANE CLERY

Extrait du recueil :

« CŒUR EN ÉCHARPE »

RETOUR A LA BIBLIOGRAPHIE